Tout le monde se doutait bien qu'il ne se passerait pas grand chose en 2012, année de l'élection présidentielle; Il a fallu patienter jusqu'en Avril 2013 pour commencer a voir les choses bouger.

Cliquez sur les liens pour accèder aux articles de presse.

PROLOGUE. Les deux députés de l'Ariège nous disent que, depuis un an, il n'y a guère eu une journée sans qu'ils travaillent sur le dossier de l'E9.

ACTE 1: L'AMENAGEMENT DE L'E9 "PROJET INUTILE"

Début Mars 2013, François Calvet, conseiller régional d'Europe Ecologie Les Verts, qualifie l'aménagement de la RN 20 / E9 de "projet inutile". Les réactions ne se font pas attendre, y compris de Via9:

Paul-Louis Maurat, président de la CCI, dégaine dès le 8 Mars.

Suivent les réactions du PS, du président du Conseil Général et de Via9: Voir ces réactions.

ACTE 2: LE PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL LANCE UNE ETUDE DE FAISABILITE POUR UNE MISE EN CONCESSION DE L'E9.

ACTE 3: LE PREMIER MINISTRE VIENT EN ARIEGE

Nous sommes fin Avril. Jean-Marc Ayrault promet que des solutions seront proposées dans les semaines qui suivent.

ACTE 4: PROMESSE TENUE. A LA MI-MAI, LE GOUVERNEMENT MET 37 MILLIONS D'EUROS SUR LA TABLE POUR DEBLOQUER LA DEVIATION D'AX-LES-THERMES ET ETUDIER LA MODERNISATION DE L'ENSEMBLE DE L'ITINERAIRE A PARTIR DE TARASCON.

ACTE 5: LE 28 MAI AUGUSTIN BONREPAUX DEMANDE LA MISE EN CONCESSION DE LA SECTION TARASCON-AX. Il considère que, la situation économique et financière étant ce qu'elle est, un financement public prendrait plusieurs dizaines d'années. Si la section Tarascon-Ax est concédée à un acteur privé, il sera possible d'orienter les crédits publics vers la déviation de Mérens.

L'association Via9 prendra officiellement position lors de son assemblée générale annuelle prévue le 8 juillet.

VOIR AUSSI VIA 9 DANS LES MEDIAS

2013: L'ANNEE DU DECLIC
RETOUR AU SOMMAIRE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EN SAVOIR PLUS:
- Consulter l'étude EGIS
- Lire la revue de presse du colloque de Berga